Archive 04

Courrier n°1

Bonjour maître Roch Armel BAKYONO,

Je viens par cette missive vous relater une histoire qui s’est produite le 10 août 2003. Un de mes amis s’est violemment disputé avec un inconnu. Cet inconnu était un sorcier, mon camarade ne le savait pas. L’inconnu lui a lancé une malédiction et lui a dit « tu regretteras tes insultes ». Deux jours plus tard, mon camarade a vu sa jambe enfler ainsi que de petits boutons inquiétants apparaître sur lui. Le mal, jour après jour a continué de proliférer. Des personnes ont dit que certains sorts que l’on lance ainsi peuvent entraîner la mort au bout d’un certain temps. Nous sommes donc partis, mon ami et moi à la recherche de ce mystérieux monsieur inconnu. Heureusement, nous avons trouvé sa maison. Il nous a dit qu’effectivement, c’est lui qui a lancé cette malédiction et il nous a expliqué les raisons qui l’avaient poussé à le faire. Ensuite, afin que l’affaire cesse, nous lui avons donné une certaine somme d’argent et nous nous sommes pardonné mutuellement. Au bout de trois jours, comme par miracle, la convalescence est arrivée. La jambe de mon camarade a dégonflé, les boutons ont disparu. Maître, il se trouve que dans le village où je suis, il y a de nombreuses personnes qui lancent des maladies. Il y en a d’autres qui sont capables par leur sorcellerie d’empêcher quelqu’un de réussir dans ses études. Certains même peuvent faire en sorte qu’une personne fuit sa demeure afin de récupérer son terrain. Pour lancer des sorts, ils travaillent souvent sur des grains de mil ou de maïs. Lorsqu’ils menacent quelqu’un d’un mal ou d’une maladie, ayant travaillé sur leurs grains de maïs ou leurs grains de mil, le mal ne tarde pas à survenir. C’est pourquoi beaucoup de personnes ont peur d’eux. Maître, comment arrivent-ils à faire cela ? Pourquoi le font-ils ? Comment s’en défendre ?
Bayala.



Réponse n°1

 

Mon cher BAYALA, je ne suis pas un sorcier, donc je ne peux pas vous dire comment ils font. Je ne sais pas quelle technique ils utilisent mais je sais ce qui se passe. Voici ce qui arrive. En principe, quand ces personnes voient quelqu’un et qu’elles veulent lui lancer une maladie ou une malchance, elles cherchent dans le bouclier circum-conscient de la personne, une faille où elles peuvent passer pour lancer leur attaque. Vous devez donc savoir mon cher BAYALA que le corps humain est en quelque sorte un scaphandre qui nous permet d’évoluer dans un environnement physique lourd. Ce corps humain que nous avons, est protégé depuis la naissance par différentes énergies qui nous entourent. Certains voyants appellent ces énergies « aura ». Elles ont une certaine couleur et une certaine luminosité. Ces énergies sont autour de notre corps et aussi dans notre corps. Ces énergies font partie de nous même et elles sont là pour nous protéger. Nous avons donc notre corps physique comme nous avons également d’autres corps plus subtils qui ne sont pas seulement autour de notre corps physique comme on le montre dans certains schémas des livres d’occultisme. Ces corps subtils pénètrent et interpénètrent notre corps physique. En fait, nous sommes une boule d’énergie. Pour un véritable « visualisateur », l’être humain n’est pas longiligne comme on le voit, il est rond. C’est une sphère. Le sorcier qui veut donc lancer une attaque va chercher dans cette espèce de bouclier qui entoure le corps de sa victime, une brèche afin d’y pénétrer. Il y a des personnes sur qui ça ne peut jamais marcher. Parce que ces personnes ont un bouclier tellement fort et tellement fermé qu’aucune attaque ne peut passer. Les moyens justement d’empêcher les sorciers de passer, c’est de fermer les failles et il existe des prières pour ça. Mais pourquoi ces sorciers ont-ils besoin de faire le mal ? Excellente question. Vous devez savoir mon cher BAYALA que la vie dans le monde tel que nous la vivons aujourd’hui est une vie qui se base souvent pour les sorciers, sur la mort. C'est-à-dire que pour vivre ou pour réussir à survivre, le sorcier doit tuer. Pourquoi cela ? Parce que les sorciers jeteurs de maladie ne sont pas des gens sains comme ils en ont l’air. Afin de lancer une maladie, le sorcier lui-même doit être un « grand malade ». Et c’est justement là le secret, c’est quelque chose que les sorciers qui pratiquent cela ne voudraient surtout pas entendre. Et c’est quelque chose que je dis car ça va sérieusement les blesser. Le seul moyen pour le sorcier de survivre et de se débarrasser de sa maladie, c’est de la lancer sur quelqu’un d’autre. En fait, quand le sorcier vous envoie une maladie (jambe qui gonfle, plaie inguérissable, etc.), ce n’est pas une maladie qu’il a prise ailleurs, c’est une maladie qu’il a prise en lui-même. Et cette maladie d’où vient-elle ? Elle vient tout simplement du fait qu’il est sorcier et qu’à cause de sa magie noire, il a été affligé d’une maladie grave. D’ailleurs, dans la grande tradition africaine, on qualifie la sorcellerie de maladie. A partir de là, vous pouvez déjà élaborer une stratégie de défense. Au fait, vous ne m’avez pas expliqué pourquoi il y a eu une dispute entre votre camarade et le sorcier ; mais je sens que c’est le sorcier lui-même qui a provoqué cette dispute afin de troubler les énergies de votre camarade dans le but de pouvoir passer son attaque. Je vais vous expliquer comment votre camarade a pu être touché. Vous devez savoir mon cher BAYALA que ce qui peut ouvrir le champ de protection de quelqu’un, c’est la colère avec la perte de contrôle émotionnel, la peur, ça peut être aussi l’alcool. Est-ce que votre camarade n’avait pas bu avant de rencontrer ce sorcier ? Parce que tout ce qui monte à la tête (l’alcool, la drogue, le tabac) ouvre les énergies. Je n’ai pas dit que j’interdis aux gens de fumer ou de boire, mais je dis qu’il ne faut pas exagérer afin que le champ de protection circum-conscient soit toujours fermé. Quand dans certaines religions, on dit aux gens de ne pas boire de l’alcool, c’est parce que mystiquement, quelqu’un qui ne sait pas boire, quelqu’un qui ne contrôle pas ses énergies peut être attaqué au moment où il boit. La plupart des poisons mystiques passe souvent facilement avec l’alcool. Peut-être aussi que votre camarade a eu peur de la menace du sorcier. Quand quelqu’un a peur, son bouclier de protection s’affaiblit. La peur empêche les énergies de se gonfler, de circuler normalement. Le sorcier cherche souvent à faire peur à sa victime afin de pouvoir passer son attaque. D’ailleurs, il ne s’est pas gêné puisque vous écrivez qu’il a dit : « tu regretteras tes insultes ». Le sorcier a bien lancé quelque chose. Laquelle chose est passée parce que votre camarade lui a facilité le travail ! Mais comment se défendre efficacement contre ces malédictions ? Pour se protéger contre ces malédictions, vous pouvez vous procurer la prière consacrée à votre ange gardien. Si vous ne pouvez pas vous en procurer, vous pouvez tout simplement appliquer la stratégie spirituelle qui est celle-ci : vous ne devez pas boire de l’alcool avec les sorciers ou alors avant de rencontrer un sorcier. Et surtout vous ne devez pas avoir peur de la menace d’un sorcier. Voilà grosso modo ce que je pouvais dire.

< Précédent Suivant >

 


Vous pouvez nous contactez par :

mail : bakyonorocharmel@gmail.com

Tel : (+226) 51 00 50 50 (Standard) ou au (+226) 25 47 92 32 (Standard)